Lumen

Le lumen est un mot qui revient souvent lorsqu’on évoque l’éclairage horticole. Ceci-dit, cette unité a en réalité très peu d’importance lorsqu’il s’agit de culture. Pour des lampes de chauffage conventionnelles, le lumen peut indiquer la puissance lumineuse de la lampe, mais en réalité, cette notion ne signifie pas grand chose. En effet, chaque fabricant se sert d’un spectre lumineux différent dans le cadre de son éclairage horticole.

Le lumen est une unité qui indique la quantité de longueurs d'ondes de 555 nanomètres présente, c’est-à-dire la lumière verte. Le lumen indique la quantité de lumière perçue par l’œil humain et la lumière verte est celle que nous percevons le mieux. Autrement dit, c’est une valeur utile lorsqu’on parle de lampes d’éclairage traditionnelles.
Sachant que les LED sont monochromes, nous n’indiquons pas la valeur de lumen pour les lampes que nous vendons. Il nous serait possible d’indiquer sa valeur pour les lampes ayant des diodes vertes, mais cela serait une unité de référence qui prêterait à confusion.

Cela n’implique pas pour autant que la lumière verte soit inutile aux plantes. Au contraire, la lumière verte au bon endroit du spectre et répartie dans de bonnes proportions, favorise le développement des anthocyanes (flavonoïdes) et parfois des bétalaïnes des plantes. Il s’agit de substances qui donnent à la fois leur goût, leur odeur et leur couleur aux végétaux. Ces dernières décennies, de nombreuses recherches ont été effectuées sur leur bienfaits pour la santé, en passant du cancer au simple rhume. De plus, ces pigments sont solubles dans l’eau et sont ainsi utilisés comme alternative aux colorants actuellement présents dans notre alimentation et qui sont connus pour leurs effets nocifs pour la santé. A ce jour, il a été identifié 4000 substances différentes et on en découvre constamment de nouvelles.
Il faut ajouter que lorsqu’il s’agit d’anthocyanes, elles ne sont pas uniquement produites sous une lumière verte. La plupart des composés du groupe sont en effet produits au niveau de ce que l’on appelle un double top, avec un sommet en vert et un autre en UV (< 280nm). Il n’est pas impossible de fabriquer des diodes contenant ces longueurs d’ondes, mais, leur coût s’avérerait trop élevé. De plus, les diodes UV ont seulement un dixième de la durée de vie d’une diode ordinaire.

Cliquez ici pour lire l’article de Wikipédia sur les anthocyanes.

Pour l’instant Gemma est la seule entreprise à intégrer de la lumière verte dans ses lampes horticoles, en plus de ses longueurs d’ondes rouges et bleues optimisées. Ainsi, nous pouvons vous garantir les meilleures lampes à LED pour culture intérieure en vente sur le marché. Ce n’est pas spécialement compliqué de proposer des longueurs d’ondes optimisées. Toutefois, après avoir été en contact avec des centaines de fabricants différents, à la fois de lampes traditionnelles et d’éclairage horticole, nous nous sommes rendu compte que seule la recherche du profit les motivait et en aucune façon les solutions d’éclairage en elles-mêmes et encore moins les besoins en matière d'horticulture.
Ci-dessous quelques comparaisons entre l’éclairage horticole à LED standard en vente dans le commerce et l’éclairage Gemma.

Les lumières rouge et bleue

sont à la base de la survie d’une plante. En effet, la lumière bleue est à l’origine de la croissance de la plante et la rouge est responsable de la formation des fruits et des fleurs.
Des tests (non effectués par Gemma) démontrent qu’une lumière mal proportionnée ou encore monochrome empêche la croissance des plantes et les rendent plus vulnérables au stress. C’est pourquoi nous ne vendrons jamais un dispositif d'éclairage contenant moins de deux longueurs d’ondes différentes, comme le font certains.
Dans le monde végétal, il existe deux formes différentes de pigments de chlorophylle; le A et le B. Ces deux pigments ont des pics d’absorption à des longueurs d’ondes différentes du spectre lumineux. Ainsi, la présence en chlorophylle B est bien supérieure à celle de la chlorophylle A sous une lumière bleue et celle de la chlorophylle A est supérieure à celle de la chlorophylle B sous une lumière rouge. A ce jour, il n’y a, à notre connaissance aucune étude qui indiquerait que le pigment choisi joue un rôle particulier pour la plante. Ainsi, nos produits utilisent uniquement les longueurs d’ondes qui donnent le plus de pigments possibles à partir de la source d’énergie employée.

Comparaisons de couleurs en fonction de l’éclairage horticole employé
Dans le but de vous donner une représentation graphique la plus fidèle possible du rendu des couleurs, nous avons pris des photos de l’échelle des couleurs montrant la répartition des différentes couleurs visibles du spectre lumineux. Ces images vous donnent une idée de la façon dont vos plantes apparaîtront sous un éclairage horticole de chez Gemma et sous un éclairage horticole ordinaire à LED.

La lumière du jour
Couleurs présentes dans la lumière du jour.

Lampes LED ordinaires 8:1 (rouge:bleu)
Couleurs présentes dans un éclairage horticole ordinaire.

Lampes LED 2:1:1 (rouge:vert:bleu) de chez Gemma
Couleurs présentes dans un éclairage horticole de chez Gemma.

Tests de comparaison, éclairage LED horticole


Impatiens Hybride

Les deux plantes ont été cultivées dans les mêmes conditions mais à l’aide de lampes de croissance différentes. Comme le démontrent les photos, le résultat obtenu en utilisant un éclairage horticole à LED de 4 watts de chez Gemma est bien meilleur qu’en utilisant une lampe de culture ordinaire à LED de 10 watts. De plus, la plante qui a grandit sous la lampe de culture 4 watts de chez Gemma a commencé à fleurir avant l’autre, et, sa floraison a duré plus longtemps. La plante sous l’éclairage de chez Gemma présentait à l’heure de la prise de photo (environ 8 semaines après la germination des graines) 21 fleurs et 12 à venir tandis que la plante qui était sous la lampe de 10 watts n’avait qu’une seule fleur et 8 à venir.

Gemma, LED de 4 watts
Autre fabricant, LED de 10 watts
Test de culture sous éclairage pour plantes de 4 watts, vue de face.
Test de culture sous éclairage pour plantes de 10 watts, vue de face.
Test de culture sous éclairage pour plantes de 4 watts, vue de dessus.
Test de culture sous éclairage pour plantes de 10 watts, vue de dessus.
Il n’y a pas que l’optimisation des longueurs d’ondes qui soit importante afin d´obtenir un bon résultat. Les proportions entre différentes lumières doivent également être les bonnes. Gemma se sert toujours d’un ratio de 1:1 entre les différentes longueurs d’ondes, ce qui plaît autant aux plantes qu’à l’œil humain. Nos concurrents, par contre, utilisent habituellement un ratio de 8 :1 pour compenser la lumière rouge qui est inefficace.
(La lampe de croissance double spectre de 4 watts ne fait plus partie de notre gamme de produits)

Nicotiana Tabacum (Tabac de Virginie), test de culture utilisant une lampe à LED UFO

Nicotiana Tabacum (Tabac de Virginie), test de culture utilisant une lampe à LED UFO.
Comme dans le test précédent, ces deux plantes de tabac ont été cultivées dans les mêmes conditions en ce qui concerne la terre, l’arrosage, les éléments nutritifs, les heures de lumière, la température et l’humidité. Les différents résultats obtenus sont exclusivement dus à l’éclairage. D’un côté une lampe LED UFO de 90 watts (8 :1), disponible en vente dans le commerce, et de l’autre côté une lampe Gemma de 60 watts RGB (1:1:2).

(Qu’il soit question de 60, 18, 15, 12 ou 9 watts, toutes les lampes de culture se servent des mêmes longueurs d’ondes et utilisent un angle de diffusion identique. Vous obtiendrez donc le même résultat quel que soit l’éclairage horticole utilisé. Votre choix se fera donc en fonction de vos besoins personnels et de la taille de la superficie à éclairer.)

Les deux plantes ont été semées le même jour et ont, au jour de la prise de photo, environ 3 mois et demi. Les images ont été prises au moment où le tabac sous la lampe UFO a commencé à produire des fleurs, mais, tout comme dans le test précédent, la plante sous la lampe Gemma a entamé sa floraison bien avant. Au jour de la prise des photos, la plante de tabac sous notre lampe était déjà en fleurs depuis deux semaines. Quant au nombre de feuilles et à la taille des fleurs, les résultats sont assez équivalents. La plante de tabac sous la lampe Gemma s’est redressée au moment de sa floraison, d’où l’impression qu’elle donne d’être plus grande que l’autre. Ce phénomène de redressement s’est également produit pour la plante sous la lampe UFO lorsqu’elle a commencé à donner des fleurs.

Lampe LED Gemma de 60 watts
LED UFO de 90 watts
Test de culture de tabac sous éclairage pour plantes de Gemma de 60 watts, vue de face.
Test de culture de tabac sous lampe LED UFO de 90 watts, vue de face.
La prise des photos en gros plan des fleurs cultivées sous notre éclairage, a été effectuée au même moment que les précédentes. Les images de la plante cultivée sous lampe UFO (à droite), par contre, n’ont été prises qu’un mois après, lorsque les résultats obtenus aux tests ont commencé à être similaires. C’est la différence entre les couleurs des trompettes qui est la plus remarquable. Les trompettes développées sous l’éclairage horticole Gemma ont une couleur rose/rouge vive, tandis que celles sous lampe UFO sont pâles et presqu’inexistantes.

A l’heure de la prise d’image des fleurs sous la lampe UFO, la plante en question comportait 8 fleurs écloses ou en cours d’éclosion et 23 bourgeons. Au même moment (non visible ci-dessous) le tabac cultivé sous notre lampe comportait 22 fleurs et 20 bourgeons.

Lampe LED Gemma de 60 watts
LED UFO de 90 watts
Fleurs de tabac sous éclairage pour plantes de chez Gemma de 60 watts.
Fleurs de tabac sous lampe LED UFO de 90 watts.
Comme précédemment indiqué, il n’existe pas une grande différence entre la taille des feuilles ou le nombre de feuilles des plantes respectives, mais il est évident que le taux de chlorophylle contenu dans le tabac cultivé sous lampe UFO est de loin inférieur à celui cultivé sous l’éclairage Gemma.

Dans la partie inférieure du tabac cultivé sous l’éclairage Gemma, on peut observer quelques feuilles jaunes. Cela est plutôt normal pour une plante qui a grandi uniquement sous une lampe de croissance, sans avoir été au contact de la lumière du soleil. Pour le tabac cultivé sous la lampe UFO, par contre, les feuilles commencent à jaunir après seulement quelques entre-nœuds et le nombre de feuilles jaunes augmente au fur et à mesure qu'on va vers le bas.

Après avoir effectué ce test, les feuilles des plantes ont été séchées à près de 0% d’humidité afin de pouvoir déterminer leur masse respective. La lampe de croissance UFO de 90 watts a rendu au total 34 grammes et l’éclairage horticole de chez Gemma de 60 watts a donné un total de 36 grammes.

Lampe LED Gemma de 60 watts
LED UFO de 90 watts
Chlorophylle sous éclairage pour plantes de Gemma de 60 watts.
Chlorophylle sous lampe LED UFOde 90 watts.
Votre panier
Le panier est vide

Lampes horticoles
E27 12 watts
E27 9 watts
E27 7 watts
E14 5 watts
GU10 MR16 5 watts
E40 40 watts
T8 10-24 watts
Projecteur 30 watts
Projecteur 60 watts

Lampes horticoles - infos
Le rendu des couleurs des LED
Culture: 4w vs 10w
Culture: 60w vs 90w UFO

.. Contact

Payez avec votre compte Payson